Interview du créateur des cosmétiques Nereia

Lundi, j’ai eu la chance et l’honneur de rencontrer Monsieur Jean-Pierre Droz, créateur et chimiste pour la marque de cosmétiques MADE in SWITZERLAND: Nereia.

img_index

Avec le staff du centre Nereia à Lausanne, nous sommes partis à Conthey, au cœur du Valais, à la rencontre de cet homme fort intéressant et de son environnement de travail.

J’en ai profiter pour lui poser quelques questions, je vous laisse les découvrir:

Présentation de Mr. Jean-Pierre Droz

Commence son activité dans le bio en 1975. Ce Jurassien, est tombé dedans à sa naissance. A eu le bonheur de participer au mouvement bio suisse à ces premiers balbutiements. Membre fondateur de Nature et Progrès en France, membre fondateur d’Ecocert, membre fondateur de Cosmébio. Il a également participé au cahier des charges de BDIH en Allemagne (label de certification allemand).

Comment êtes-vous arrivé dans la cosmétique bio

Ma famille est depuis trois générations dans les plantes, du coup, j’ai eu le bonheur de naître à l’époque du commencement du bio. Je suis un vieux rescapé du Larzac.

Nereia c’est quoi et pour qui

Nereia c’est une ligne cosmétique qui est pour tout le monde, elle n’est pas sélective mais est réservée aux instituts. Dans le sens où l’on ne peut pas acheter les produits dans les commerces.

Pouvez-vous nous dire quels sont les atouts de la marque

Nereia reste encore très avant-gardiste dans sa conception. Essentiellement par le fait que c’est de la formulation simple. Il fut un temps ou  plus on compliquait les choses plus c était génial. Formulation simple, ça veut dire, beaucoup moins de problèmes chez le consommateur (moins d’allergie, moins d’intolérance) L’usage ou ses travaux qui ont été fait sur les cellules fraîches de plantes reste très innovant. Il y a très peu de marques qui aujourd’hui travaillent sur ce sujet.

Quels sont les principaux composants et comment sont-ils choisis

Étant donné que maintenant nous sommes dans le centre du Valais, que nous sommes au cœur des Alpes, qu’il y a un engouement de plus en plus perceptible du « suisse made » et d’une traçabilité. Je dirais également d’un côté un peu artisanal, c’est tout naturellement que Nereia s’oriente sur les plantes alpines. Principalement composé d’ingrédients qui proviennent d’une agriculture qui n’emploie aucun pesticide, désherbant, OGM ou engrais synthétique. Les produits sont composés d’hydrolat, d’huile bio de première pression à froid, de beurres végétaux et de cires, d’huiles essentielles, d’algues, d’extraits de plantes, d’argile. Ils sont choisis pour leurs nombreuses vertus.

On peut dire que c’est de la Slow Cosmétique

Oui, absolument. Non seulement c’est de la slow cosmétique mais on va s’orienter évidemment sur un parcours très très court ici.

Pouvez-vous nous parler de l’élaboration de vos produits et nous dire où ils sont créés

L’élaboration des produits se fait au centre de recherche Phytoark à Conthey. Ce centre est dédié à la valorisation des ingrédients naturels. La matière première est fournie (plantes) par des paysans bio triés sur le volet. Des contrôles rigoureux sont faits régulièrement par un organisme indépendant agréé par l’Etat afin de s’assurer que l’ensemble de la chaîne de fabrication soient conforme au cahier des charges eco et bio.

Au niveau du packaging, choisissez-vous les matériaux de manière écoresponsable ou pas forcément

Tous nos emballages sont recyclables et correspondent au cahier des charges éco. Nous utilisons du verre, du polyéthylène, du polypropylène et du PET. Y compris du carton recyclé, y compris de l’encre qui ne pollue pas. Ces emballages PET sont recyclables, le polyéthylène et le polypropylène peuvent être incinérés sans dommage pour l’environnement et le verre se recycle. Aucun autre emballage n’entre chez nous.

Pensez-vous créer de nouvelles formules pour Nereia

Oui, dans le futur, nous nous orienterons vers les plantes alpines. Il y a environ 60 formules qui sont en gestation. Donc, affaire à suivre.

footer_index

Je peux vous dire que j’ai un passé un après-midi riche en la compagnie de ce monsieur. Moi qui suis une pro bio et qui cherche de plus en plus à consommer de manière écoresponsable, c’était un honneur de pouvoir discuter avec lui. De découvrir son univers 100% eco et d’entendre ses propos très intéressant sur les sujets bio, éco et cosmétique.

Cet interview sera suivi d’un autre porté également sur la marque Nereia mais cette fois-ci vu par son distributeur en Suisse. Monsieur Claudio Bocchia nous parlera principalement de la gamme de produits.

J’espère avoir posé les bonnes questions afin de vous faire connaître la marque. Je ne vous cache pas que j’apprécie beaucoup leurs produits. J’en avais déjà parlé sur le blog, à plusieurs reprises.

Publicités

2 réflexions sur “Interview du créateur des cosmétiques Nereia

  1. Bonjour Mel!
    Cet article est vraiment intéressant et j’aime découvrir de nouvelles marque suisses. Cependant, comment pouvons-nous accéder aux produits s’il ne sont accessibles qu’en instituts?
    Bonne journée!

    • Bonjour, merci pour ton commentaire. Cet après midi je fais la suite de cet interview avec justement le distributeur et je viendrai sur « comment et ou se procurer les produits ». Merci et belle journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s